john kerry-coalition contre la syrie

Le secrétaire d’Etat américain, John Kerry effectuera une visite à Alger au courant du mois d’avril prochain. C’est ce qu’a indiqué, mardi, à Alger, le président du Conseil d’affaires algéro-américain, Smaïl Chikhoune, lors d’une intervention sur les ondes de la radio nationale. Chikhoune a précisé que le responsable américain viendra à Alger à la tête d’une importante délégation.

Smaïl Chikhoune a évoqué dans cet entretien le volet économique qui se renforce entre les deux pays. Sa position ne lui permet pas d’aborder d’autres questions plus politiques, donc plus sensibles.

Mais il est évident que John Kerry ne viendra pas «que» pour discuter du partenariat entre entreprises algériennes et américaines. Le chef de la diplomatie US co-présidera avec Remtane Lamamra la haute commission stratégique entre les deux pays. Une réunion durant laquelle les deux responsables vont certainement aborder les questions sécuritaires. Surtout que les Américains, qui ne veulent apparemment pas d’un nouveau foyer de conflit, comptent beaucoup sur l’Algérie pour stabiliser la région.

Cette visite est la deuxième qu’effectue John Kerry en Algérie. En avril 2014, le secrétaire d’Etat américain avait rendu visite à Abdelaziz Bouteflika entre les deux tours de l’élection présidentielle.

Outre John Kerry, des informations non vérifiées évoquent une prochaine visite du vice-président américain, Joe Biden, dans la région. Une annonce qui en dit long sur l’intérêt, de plus en plus important, qu’accordent les Américains à la région.

 Essaïd Wakli