Les autorités sont-elles sur le point de lancer, enfin, l’e-paiement ? Après des mois d’hésitation, la ministre des Technologies de l’information et de la communication a affirmé que cela ne saura tarder.

«Une mouture de l’avant-projet de loi relatif au e-commerce est  en cours d’élaboration par un groupe de travail au niveau du ministère de la  Poste et des TIC », a en effet estimé Iman-Houda Faraoun dans une interview accordée à l’agence APS. «Ce type de transactions commerciales devrait entrer en service rapidement et sans difficultés, une fois que la Banque d’Algérie aura donné son aval et après adoption du texte par les deux chambres du Parlement », a-t-elle précisé.

L’Algérie figure parmi les rares pays dans le monde qui n’appliquent toujours pas le paiement électronique. Les responsables du secteur ont annoncé à maintes reprises le lancement de l’opération, mais elle est à chaque fois reportée.

Pourtant, plusieurs entreprises, dont des entités publiques, ont préparé le passage à ce genre de paiement. Le blocage vient donc des autorités.

Essaïd Wakli

Notez cet article