Fin du suspense. Christian Gourcuff, le sélectionneur algérien, a confirmé qu’il voulait quitter la barre technique de la sélection nationale. « Oui, je veux partir, ce n’est pas nouveau, je l’ai déjà dit au président de la Fédération au mois de novembre. Mais il a refusé que je parte », a déclaré  ce jeudi Christian Gourcuff au quotidien régional français « Le Télégramme ».

 

Christian Gourcuff exprime donc haut et fort son souhait de quitter l’Algérie. Mais, le coach français n’indique nullement les motivations de sa décision d’abandonner l’équipe nationale. « Je leur ai redit que ma position n’avait pas changé et que je souhaitais m’en aller », s’est-il contenté d’affirmer en guise d’explication. Gourcuff reconnait tout de même qu’il fait face à « un environnement global » qui ne lui permet pas d’exercer comme il le souhaiterait.  « Je ne vais pas aller au conflit », a assuré encore Gourcuff lequel espère qu’il sera libéré par la fédération présidée par Mohamed Raouraoua. « Quel serait l’intérêt d’une fédération de garder un sélectionneur qui souhaite s’en aller ? », s’est interrogé le coach français. « Là, l’équipe est pratiquement qualifiée, c’est bientôt la trêve estivale, c’est le moment », a-t-il conclu en dernier lieu.

 

Notez cet article