Le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, effectue, à partir d’aujourd’hui, une visite de deux jours dans notre pays.

Selon Mustapha Berraf, président du Comité olympique algérien (COA), le patron du CIO aura à rencontrer les plus hautes autorités du pays, à commencer par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et peut-être même le Chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika.

Thomas Bach devrait, par ailleurs, visiter quelques infrastructures sportives que les responsables du pays présentent comme étant des «joyaux» dédiés à la préparation des élites sportives. Il s’agit principalement du centre de préparation de Souidania et du centre technique national de la Fédération algérienne de football (FAF) de Sidi Moussa.

Le COA organisera, en outre, une cérémonie en l’honneur du hôte de l’Algérie à laquelle sont conviés tous les médaillés olympiques algériens. Thomas Bach rencontrera également les sportifs ayant arrachés leurs qualifications aux prochains JO, comme c’est le cas pour les joueurs de l’équipe nationale olympique de football.

Une réunion de travail avec les membres de l’exécutif du COA est également au programme. Certains veulent évoquer avec l’ancien président du Comité olympique allemand une question relative au tournoi de football des prochains Jeux olympiques. Il s’agit de la note émise par la FIFA indiquant qu’une nation ne peut convoquer un joueur sans l’aval de son club, ce qui gênerait considérablement les pays participants vu que la majorité des clubs, et étant donné que la période des Jeux olympiques coïnciderait avec l’entame des championnats, ne libéreront pas les joueurs.

Thomas Bach animera, lundi, une conférence de presse durant laquelle il répondra à diverses questions intéressant le mouvement sportif national et international.

Elyas Nour