Un extrémiste lié au Front al-Nosra/Le prédicateur Mohammad Al-Arifi interdit d’entrée en Algérie

0
467

L’Algérie ne veut pas accueillir sur ses terres le prédicateur saoudien extrémiste Mohammad Al-Arifi, considéré comme le père spirituel de l’organisation terroriste qui ravage la Syrie, Front Al-Nosra. Le ministère des Affaires Religieuses, Mohamed Aissa, a confirmé lors d’un forum organisé par le groupe de presse « Ouest Tribune » que l’Algérie a refusé d’accorder un visa à ce prédicateur pour qu’il puisse venir participer à un colloque dans notre pays. 

Le prédicateur Mohammad Al-Arifi est donc interdit d’entrée en Algérie. Mohamed Aissa confirme que l’Algérie n’apprécie pas les relations qu’entretient ce prédicateur islamiste avec le Front Al-Nosra en Syrie. Qualifié par le ministre algérien de « promoteur de propagande », Mohammed Al-Arifi est contesté dans le monde entier pour ses prises de positions. Le prédicateur a notamment défendu dans ses prêches le droit pour les hommes de battre leur femmes, le mariage arrangé de filles mineures ou la violence contre les juifs et les homosexuels. Pour rappel, Mohammed Al-Arifi occupe la fonction d’imam de la Mosquée de l’académie « Roi Fahd » de la Marine saoudienne. Cette fonction lui vaut un soutien indéfectible de la famille royale saoudienne.