Parmi les contrats importants qui ont été signés entre des industriels algériens et français, lors de la visite de Manuel Valls à Alger, se trouve un projet de montage de véhicules utilitaires Renault Trucks. C’est ce qu’annonce cette société française, filiale du suédois Volvo, dans un communiqué rendu public.

Le protocole d’accord, signé avec la société algérienne Souakri, est «une joint-venture avec le groupe BSF Souakri et va débuter les opérations industrielles dans une nouvelle unité d’assemblage durant l’année 2017. Les véhicules des marques du groupe Volvo seront assemblés dans cette unité, principalement dédiée à Renault Trucks».

Pour la société, «l’Algérie est un marché important pour Renault Trucks et le groupe Volvo. Renault Trucks a une longue histoire avec l’Algérie et dispose d’un parc important de véhicules roulants, constitué depuis de nombreuses années. A travers ce projet de joint-venture avec un partenaire local fort, Renault Trucks Algérie souhaite renforcer davantage sa présence et sa position dans le pays. Il s’agit également d’un signe fort de son engagement sur le long terme vis-à-vis du marché et de ses clients».

Cette nouvelle usine s’ajoutera aux autres projets de construction de véhicules lourds.

Essaïd Wakli