Au premier janvier 2016, la population algérienne est estimée à 40,4 millions d’habitants. Un chiffre en hausse de près 858 000 par rapport à la mi-2015. Fin juillet de l’année passée, la population algérienne était de 39,963 millions.

C’est ce qu’a indiqué l’Office nationale des statistiques (ONS) dans son dernier rapport sur la démographie en Algérie. L’ONS relève que cette hausse est due à l’importance du volume des naissances qui a dépassé le million pour la deuxième année consécutive. Ainsi, en 2015, il y a eu une moyenne de naissance quotidienne de 2800, contre 2700 en 2014 et 2600 en 2013. Les chiffres de l’ONS démontrent que les femmes ne sont pas plus nombreuses que les hommes en Algérie. A la mi-2015, elles étaient 19,728 millions contre 20,235 millions d’hommes. En Algérie, il n’y a que la tranche d’âge des plus de 70 ans où les femmes sont légèrement plus nombreuses que les hommes. Il est à noter, par ailleurs, que le nombre de mariages a également baissé en 2015 puisque les services d’état civil de toutes les communes du pays n’ont enregistrés que 369.074 mariages contractés contre 386.422  en 2014 soit une baisse de 4,5%. L’ONS prévoit, en dernier lieu, que dans le cas où le rythme de croissance démographique de 2015 se maintient à ce même rythme en 2016, le nombre de la population algérienne sera de 41,2 millions à la fin de l’année en cours.

Elyas Nour

 

Notez cet article