Classement des démocraties/ L’Algérie au 118e rang mondial et dernière de la région MENA

0
331
Police detain a protester during a demonstration against Algerian President Abdulaziz Bouteflika's decision to run for a fourth term, in Algiers March 6, 2014. Bouteflika on Monday formally registered his candidacy for April's election, one of the few times the aging independence veteran has spoken in public since suffering a stroke last year. REUTERS/Ramzi Boudina (ALGERIA - Tags: CIVIL UNREST POLITICS ELECTIONS CRIME LAW TPX IMAGES OF THE DAY) - RTR3G476

L’Algérie a été positionnée à la 118ème place dans l’indice de démocratie 2015, élaboré par le spécialiste en consulting Economist intelligence unit  (EIU). Au niveau de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), l’Algérie occupe la dernière place, devancée par six pays.    

En effet, l’Algérie occupe la 118ème place mondiale dans l’étude réalisée au titre de l’année 2015, visant à évaluer le niveau de démocratie dans le monde. Dans la région MENA, l’Algérie est classé à la septième place devancée par la Mauritanie sixième place, l’Irak à la cinquième, à la quatrième place on retrouve notamment la Palestine qui occupe la 110ème place mondiale, le Maroc à la troisième place MENA et 102ème mondiale, le Liban deuxième place au niveau de la région MENA et enfin la Tunisie qui occupe la tête du classement MENA et la 57ème place dans le classement mondial.

À noter que l’Economist Intelligence Unit est un institut indépendant appartenant au groupe The Economist. L’EIU offre des services de prévision et de conseil à ses clients.

L’indice de démocratie, qui est un axe essentiel de ses travaux a été créé en 2006 par The Economist Group, vise à évaluer le niveau de démocratie de 167 pays, dont 166 sont des états souverains et 165 sont membres des Nations Unies.

Le calcul est basé sur 60 critères regroupés en cinq catégories : le processus électoral et le pluralisme, les libertés civiles, la gouvernance, la participation politique et la culture politique.

Massi M.