Réputé pour ses enseignes commerciales spécialisées dans la vente des pièces détachées automobiles, la ville d’Ain M’lila est en passe de devenir un pôle industriel  dans le domaine.

La particularité de cette région est que nombre d’importateurs de pièces détachées, qui alimentaient les enseignes spécialisées de la ville, se sont reconvertis dans le domaine de la production. Ces nouveaux producteurs profitent des nouvelles dispositions régissant l’activité d’importation, notamment concernant les batteries automobiles, pour lancer des unités de fabrication.

Advertisement

En effet, l’Etat a instruit les banques à arrêter la domiciliation des produits de la batterie en provenance de Chine, de Turquie et du Moyen-Orient. Ce qui fait que les produits développés localement sont en concurrence directe avec ceux produits en Europe une chose positive selon ces producteurs, car le concourant produit des pièces de grande qualité.

La ville compte déjà plusieurs usines de production de batteries, de filtres et de divers autres accessoires pouvant, à l’avenir,  alimenter les usines de montage de véhicule prévues en Algérie dans les prochaines années.

Massi M.