Le célèbre hacker algérien, Hamza Bendelladj, surnommé le « Hacker souriant » à la suite de son arrestation le 6 janvier 2013 par la police thaïlandaise, n’a pas été épargné par la sévérité de la justice américaine qui vient de le condamner à 15 ans de prison ferme. 

Selon le site internet de la BBC, le jeune hacker algérien, né en 1988, a été jugé « coupable » par les juges américains qui lui reprochent d’avoir développé et distribué le virus Internet et logiciel malveillant connu sous le nom de « SpyEye ». D’après le FBI, Hamza Bendelladk, connu sur internet sous le pseudonyme BX1, et son complice le russe Aleksandr Andreevich Panin, surnommé « Gribodemon », ont réussi à voler l’équivalent de 100 millions de dollars à l’aide de leur virus. D’après le Département américain de la Justice, les deux pirates ont même revendu leur virus très efficace pour « siphonner » les comptes bancaires infectés à pas moins de 10 mille dollars à plusieurs autres groupes de hackers dans le monde entier. Par ailleurs, ce même virus est soupçonné d’avoir infecté plus de 50 millions d’ordinateurs. 

Dans leur rapport, les autorités judiciaires américaines ont estimé les dégâts du virus inventé par le hacker algérien et son complice russe sur les systèmes informatiques de plusieurs banques internationales à près d’un milliard de dollars ! Entre 2010 et 2012, des banques ont été amenées à entreprendre le « nettoyage » de leurs bases de données pour réparer les dégâts causés par ce logiciel malveillant, explique le Département américain de la Justice. Il est à souligner, en dernier lieu, que l’avocat du hacker algérien a fait savoir, rapporte la BBC, qu’il compte faire appel contre cette décision de justice.

Notez cet article