Ils sont plus de 16 millions d’Algériens à s’être abonnés à la 3G à fin décembre 2015. C’est ce qu’a indiqué le président du conseil de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT), Mohamed  Tewfik Bessai, dans un rapport rendu public aujourd’hui.

Le nombre est en hausse de 92% par rapport à l’année d’avant. «Le parc abonnés de la 3G a augmenté de 92%, en passant de 8,509 millions  en 2014 à 16,319 millions en 2015», a précisé Tewfik Bessaï. Et c’est l’opérateur historique ATM (Mobilis) qui arrive en tête avec des parts de marchés de l’ordre de 40,09%, suivi par WTA (Ooredoo) avec 34,52%, et  OTA  (Djezzy), dernier arrivé sur ce marché, avec 25,39%.

Au moment où le nombre d’abonnés pour la 3G est en hausse, celui du GSM sont en baisse. Bessaï signale, durant une conférence de presse organisée pour présenter ce rapport, que «le segment GSM a connu une baisse de 23% en 2015 par rapport à 2014, une baisse qui s’explique principalement par la migration des abonnés GSM vers la 3G».

Sur les deux segments, GSM et 3G, c’est Djezzy qui arrive en tête en termes de nombre d’abonnés. «Globalement sur le marché de la téléphonie mobile (GSM+3G), l’opérateur OTA détient la plus grande part de marché avec 38,43%, suivi d’ATM (33,12%) et WTA (28,45%)», déclare le président du conseil de l’ARPT.

Pour leur part, les clients des trois opérateurs espèrent seulement que les tarifs soient plus compétitifs dans l’avenir.

Elyas Nour