Le ministre de la Poste et des TIC, Imane Houda Feraoun, a procédé, hier dimanche, au lancement du projet pilote «Anwi» consistant à renforcer et à élargir les missions des facteurs au domaine commercial.

Le ministre de la Poste et des TIC a expliqué, hier, lors d’une conférence de presse, en marge de sa visite de travail dans la wilaya de Tipaza, que le service «Anwi», lancé officiellement à titre expérimental, place l’entreprise Algérie Poste «à l’avant garde nationale en matière de commerce électronique».

Dans le cadre de ce projet, Algérie Poste compte former ses facteurs deviennent des «agents commerciaux» assurant diverses prestations telles que le ramassage et la livraison de tous types d’envoi et colis à domicile, moyennant une contrepartie financière. Algérie Poste compte aboutir à la fin à un système garantissant l’encaissement direct des factures.

Les clients d’Algérie Poste peuvent bénéficier du service Anwi après l’envoi d’une demande aux bureaux de poste via leurs portables ou Internet.

Le ministre a également évoqué des prises de contact avec les organismes gouvernementaux concernés en vue de la mise au point des cadres juridiques et techniques adéquats au paiement électronique et au paiement par téléphone portable.

M. Mansour