Biens vacants / Les Pieds-noirs réclament 180 000 propriétés

0
566

La question de la restitution des biens fonciers des Pieds-noirs revient au-devant de la scène. En tout, ce sont pas moins de 180 000 propriétés, dont des terres agricoles et des infrastructures industrielles, qui sont réclamées.

La justice a été saisie par des Pieds-noirs déterminés à reprendre ce qu’ils considèrent comme leurs biens inaliénables. Face à cela, le directeur général des Domaines, Mohamed Himour, s’est montré intransigeant. «Que veulent-ils ?», s’est-il interrogé, avant de s’écrier: « Ils veulent qu’on expulse les Algériens qui vivent dans ces maisons et pour lesquelles ils payent des impôts depuis plus de 40 ans ? ».

Il faut souligner que les Pieds-noirs ont tous été déboutés par la justice et l’administration quant à leurs revendications. La loi en vigueur interdit, en effet, toute forme de restitution de quelque bien que ce soit, si ce dernier a été répertorié bien vacant.

Rappelons que le directeur général des Domaines, Mohamed Himour, avait révélé  que 250 000 biens vacants ont été récupérés par l’État algérien en 2014. Il  a insisté sur le fait que ces propriétés ne pouvant être ni restituées ni réclamées par des Pieds-noirs de par leur nature.

Massi M.