Le très célèbre Elias Zerhouni, cardiologue et chercheur d’origine algérienne, à été classé par l’organisme gouvernemental US «Share América» parmi les personnalités qui ont le plus impacté la société américaine.

L’enfant de la région de Nédroma, dans la wilaya de Tlemcen,  s’est illustré aux côtés de personnalités telles que Salma Hayek (Liban), Hoda Kotb (Égypte), Ahmed Zewail (Égypte) et  Donna Shalala (Liban), tous des immigrés issus de la région MENA ayant bâti une solide réputation aux USA pour devenir des références dans leurs domaines respectifs.

L’illustre chercheur algérien, pour lequel Algérie-Focus à consacré plusieurs publications, est devenu une personnalité incontournable du monde médical. Son aura a dépassé les frontières des Etats-Unis pour rayonner à l’international, attirant l’attention de la Maison Blanche qui lui a proposé, en 2002, la direction du «National Institutes of Health», la plus importante institution à caractère médical dans le monde, bénéficiant d’un budget faramineux de 31 milliards de dollars.

Une année après la fin de son mandat à la tête du NIH, Dr Zerhouni a été sollicité par le président Obama pour faire office de vitrine des USA à l’étranger. Le scientifique algérien a été nommé envoyé spécial des États-Unis pour la science et la technologie en 2009 pour faire la fierté de l’Amérique.

Dr Zerhouni n’est qu’un cas parmi tant de scientifiques algériens qui brillent par leur compétence et qui font avancer leurs pays d’adoption.

Massi M.  

Notez cet article