Finance/ La politique de dépréciation dangereuse pour le dinar  

0
320

La valeur du dinar a enregistré une nouvelle baisse. En début de semaine, un euro valait, au niveau des banques, 125,03 DA et un dollar, 108,94 DA.

La monnaie nationale continue sa descente aux enfers. En début de semaine, le dinar a enregistré une baisse spectaculaire de sa valeur résultat d’une politique, très contestée, de dépréciation d’une monnaie cotée sur la base de la valeur d’un dollar qui passe actuellement dans une zone de turbulences.

Pâtissant de données statistiques peu satisfaisantes, le dollar, qui a connu une baisse ces derniers jours, a « coulé » avec lui le dinar dont la valeur est impacté par le prix des hydrocarbures, lui-même affecté par les fluctuations de la monnaie américaine. Face à cette situation, l’euro a connu une hausse substantielle.

De plus en plus de spécialistes, à l’instar de l’expert financier Ali Benouari, désavouent cette politique de fuite en avant menée par le gouvernement et qui consiste à équilibrer un budget qui connaît un déficit colossal par une dépréciation de la valeur de la monnaie nationale. La politique que mène le gouvernement cache selon eux, une impuissance et une incapacité à trouver des solutions à la crise actuelle. « Si les autorités compétentes continuent dans cette voie, l’économie du pays risque d’être déstabilisée durablement et le pouvoir d’achat des Algériens sera inévitablement impacté par ces mesure qui auront pour effet une inflation terrible», explique-t-il.

M. Mansour