A 73 ans, Rabah Djemmal est rentré au pays après avoir passé plus de vingt ans à errer dans les rues de France à cause d’une amnésie due à  un accident du travail. Grâce à la détermination du staff médical d’un établissement hospitalier de Nice, M. Djemmal a retrouvé les siens.  

Rabah Djemmal a passé 20 longues années dans la rue. La tragédie qu’il a vécue a commencé il y a 20 ans, alors qu’il était ouvrier émigré. Un jour, le malheureux a eu un accident de travail et est devenu amnésique, n’ayant plus aucun souvenir de son passé.

Après 20 longues années d’errance, il a été accueilli dans un centre hospitalier à Nice, il y a deux ans. Affecté par son cas, le personnel de l’établissement Sainte-Marie a entrepris une fastidieuse entreprise d’investigation qui lui a permis de retrouver ses proches.

Ayant pour seuls indices son nom et le faît qu’il avait longtemps travaillé sur des chantiers en France, la directrice de l’établissement a décidé de se lancer à la recherche de sa famille

En parfaite enquêtrice, elle a contacté sa banque après avoir  retrouvé son livret d’épargne. La banque lui a fourni des éléments supplémentaires ayant permis de retrouve son titre de séjour. La famille de Rabah a ainsi été contactée. Sa femme et ses enfants le croyaient mort. Ils lui ont envoyé quelques photos et les souvenirs ont repris possession de sa mémoire.

Rabah Djemmal est rentré au pays après 20 ans de souffrance pour retrouver une famille ayant perdu l’espoir de le revoir un jour. Une fin heureuse rendue possible grâce à la détermination d’une équipe soignante qui s’est distinguée par son sens de l’humanisme et de la compassion.

Massi M.

Notez cet article