Front social/ Les travailleurs des finances en grève illimitée

0
408

Les travailleurs du secteur des finances sont en grève depuis plusieurs jours. Ils réclament notamment la mise en place d’une vraie convention de branche et l’amélioration de leurs conditions de travail.

Le mouvement de débrayage, qui touche notamment les fonctionnaires des impôts, du Trésor public et de certaines banques, a été déclenché à l’appel de la fédération des finances du SNAPAP (Syndicat national des personnels des administrations publiques). Ce dernier estime que le suivi de la grève est «satisfaisant».

De son coté, l’administration estime que la grève n’est suivie que partiellement. «Le secteur des finances a connu ces derniers jours un mouvement de grève partiellement suivi dans certaines structures implantées au niveau local », indique un communiqué du ministère des Finances qui souligne qu’il «a toujours privilégié la voie du dialogue et de la concertation dans un cadre légal et organisé, favorisant les canaux  de la communication institutionnelle».

Le département d’Abderrehmane Benkhalfa se dit désolé de ce mouvement. «Au moment où le secteur des finances déploie des efforts sur plusieurs fronts pour mobiliser l’ensemble des ressources en vue de soutenir et de stabiliser l’économie nationale, certains acteurs s’activent à la démobilisation des fonctionnaires et agents publics», lit-on dans le communiqué.

Les travailleurs du secteur des finances ne sont que partiellement touchés par les augmentations de salaires décidées par les autorités en 2012. Ils attendent toujours la publication de leur statut.

Essaïd Wakli