La Fédération algérienne de football (FAF) n’a pas pu convaincre les clubs européens de libérer les internationaux algériens en prévision du tournoi de football des JO de Rio, prévus durant l’été.

«La FAF a entrepris de multiples actions en direction des clubs européens pour sélectionner des U23 et quelques joueurs seniors, hélas sans succès. La FAF a pourtant formulé toutes les propositions y compris l’indemnisation des clubs, la prise en charge des salaires et des assurances», indique l’instance fédérale sur son site Internet.

Des noms comme Mahrez, Bentaleb, Slimani ou Brahimi, ont été cités. Finalement, aucun des joueurs de l’équipe A ne fera partie du voyage au Brésil, leurs clubs opposant un niet catégorique à leur libération.

Il est à rappeler que la Fifa n’a pas intégré le tournoi des JO dans son calendrier international. Ce qui signifie que les clubs propriétaires des joueurs ne sont pas obligés de les libérer pour les équipes nationales.

A noter que seuls deux joueurs évoluant en France font partie de l’effectif. Il s’agit de Bensebainy Ramy, joueur du Paradou qui évolue actuellement à Montpellier sous forme de prêt, et qui a déjà été convoqué en équipe nationale A, et Belkebla Haris (FC Tours), un binational, qui est à sa première convocation en équipe nationale.

Elyas Nour