football/L’étrange défaite des U17 algériens face à une Libye en manque de préparation

0
270

L’équipe nationale des moins de 17 ans a été battue, dimanche soir, au stade de Bologhine, à Alger, par la sélection libyenne sur le score de 3 buts à 2. La rencontre se jouait pour le compte du 1er tour aller des éliminatoires de la CAN 2017.

Un résultat inattendu dans la mesure où la Libye n’a pas de sélection professionnelle à proprement dit, vu que depuis quelques années, il n’y a aucun championnat, et la possibilité de l’organisation d’un regroupement pour les joueurs libyens est quasi-nulle. D’ailleurs, à la fin de ce match, l’entraîneur de l’équipe libyenne a tenu à rappeler que le résultat l’a surpris lui aussi puisque son équipe ne s’est pas entraîné depuis le 4 juin dernier, à la fin d’un tournoi de l’union nord-africaine qui a eu lieu au Maroc. «Nos joueurs n’ont que leur volonté à faire valoir», dira-t-il. Or, la sélection algérienne, en stage depuis plusieurs jours, a effectué plusieurs regroupements ces derniers mois. Bien évidemment, les chances des algériens de se qualifier au prochain tour qualificatif ne sont pas encore compromises. Le match retour se jouera ce mercredi à …Bologhine aussi. Face à l’interdiction qui a frappé la Libye d’organiser des événements sportifs sur son sol, les deux matchs, aller et retour, ont été programmés à Alger. La Libye aurait pu choisir un autre pays, la Tunisie par exemple, mais les footballeurs libyens ont préféré joueur les deux rencontres en Algérie. Un avantage qui n’a pas été, malheureusement, exploité par les joueurs Algériens. Avant les U17, les U20 de l’Algérie avait également déçu puisqu’ils se sont fait éliminés de la CAN au mois d’avril dernier par la Mauritanie.

Elyas Nour