El Watan Logo

Après El-Khabar et KBC, c’est au tour du quotidien francophone El Watan de subir les foudres des autorités algériennes. Ce vendredi matin, le nouveau siège d’El-Watan situé à Kouba a été fermé par ces autorités sans aucune justification. 

« La police, présente en force ce matin devant le nouveau siège d’El Watan, avait donné ordre de quitter les lieux. Le siège est fermé jusqu’à dimanche », nous apprend à ce sujet notre confrère d’El-Watan Week-end, Meziane Abane. « Qu’est-ce qui va se passé dimanche, personne ne le sait ? », ajoute notre interlocuteur selon lequel le Wali Délégué de Hussein Dey avait autorisé aux journalistes d’El-WATAN l’accès à leur nouveau siège qu’ils viennent d’occuper depuis ce week-end. Une demie-heure plus tard, cette autorisation a été annulée par la police qui a refusé de fournir la moindre explication.

Notez cet article