A la veille du début des examens de la session spéciale du concours du Baccalauréat 2016, la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit a adressé un message aux candidats où elle demande de ne pas « consulter les réseaux sociaux à la veille des épreuves ».

D’après la ministre, « ce comportement affecte leur moral, les fatigues et diminue leur concentration. En fait, c’est un appel à la résistance que je vous lance, un appel pour déjouer toutes les tentatives de perturbation ». La ministre affirme également dans son message qu’elle soutient « les élèves, qui n’ont aucune responsabilité, dans l’épreuve que toute l’Algérie a vécue ».  Voici le message intégral de madame Nouria Benghabrit aux candidats qui passeront dés demain dimanche 19 juin les épreuves des matières touchées par la triche et la fraude de la précédente session :

« Je voudrais, à la veille de l’organisation de la session partielle du Bac 2016 :

  • Noter, avec une grande fierté, l’attitude de nos élèves qui ont fait preuve d’un sens élevé de responsabilité. Ils ont, malgré toutes les tentatives criminelles pour les perturber, continuer à travailler durant toute la période des examens. Cette maturité leur a, surement, permis de préparer, dans la sérénité, les épreuves partielles. Cette attitude honorable de nos élèves a été rendue possible, aussi, grâce à la responsabilité dont a fait preuve l’encadrement. Merci pour cette sagesse dont vous avez fait preuve et du refus de la fraude avec tout ce qu’elle comporte comme éléments nocifs pour la société ;
  • soutenir les élèves, qui n’ont aucune responsabilité, dans l’épreuve que toute l’Algérie a vécue. Votre présence aux examens atteste de votre souci de mise en œuvre de l’égalité des chances ;
  • encourager les élèves à relever le défi de la réussite par soi-même, de la réussite grâce aux efforts fournis ;
  • conseiller aux candidats de ne pas consulter les réseaux sociaux à la veille des épreuves. Ce comportement affecte leur moral, les fatigues et diminue leur concentration. En fait, c’est un appel à la résistance que je vous lance, un appel pour déjouer toutes les tentatives de perturbation ;
  • informer les candidats des conditions et des mesures particulières de préparation de la session partielle, tant au niveau de notre département ministériel qu’au niveau de toutes les institutions de l’Etat, concernées par cette épreuve; L’objectif étant de réunir les conditions optimales pour nos élèves ;
  • avertir et appeler à la vigilance de tous pour que toutes les consignes de sécurité puissent être respectées à la lettre, et à tous les niveaux.

Bonne chance à nos élèves  afoudh iguerzene. Bon courage à tout l’encadrement ».