Lors du premier numéro du Talk-Show « Kihna Ki Nass », diffusé jeudi soir sur la chaîne de télévision d’El Khabar KBC, le leader du parti islamiste le MSP, Abderrazak Mokri, a perdu son sang froid face au chroniqueur Abdou Semmar. 

Abderrazak Mokri a piqué une crise de colère à deux reprises lorsque sur le plateau Abdou Semmar lui a demandé des explications à propos du traitement V.I.P que les autorités lui avaient offert lors de son dernier voyage à Tunis. En effet, à l’aéroport d’Alger, l’opposant Mokri a été traité comme un haut responsable du régime et n’a nullement subi les désagréments de la queue pour composter son billet et enregistrer ses bagages. Le leader du MSP a été reçu avec les honneurs par les services de sécurité de l’aéroport international d’Alger. Il a pris son avion pour rallier Tunis de la même manière qu’un haut commis de ce régime qu’il critique, pourtant, avec véhémence et virulence. Abderrazak Mokri n’a pas également toléré la deuxième question du même chroniqueur. Ce dernier n’a fait que l’interroger sur ses relations avec l’homme d’affaire Djaffer Chelli condamné récemment à une peine de prison pour une sombre affaire de trafic de foncier. Cet homme d’affaires et ex-propriétaire de la chaîne El Watan TV, fermée par les autorités algériennes, figuraient parmi les plus importants bailleurs de fonds du MSP. Vous pouvez revoir l’intégralité du premier numéro de l’émisssion « Kihna Ki Nass » en visionnant cette vidéo :

Notez cet article