Quatre Algériens ont été à l’origine d’un mouvement de panique, samedi soir, à l’aéroport international de Lisbonne, au Portugal.

 Les quatre jeunes hommes auraient pris la fuite en empruntant  une porte de service après l’atterrissage de leur avion, en provenance d’Alger. Les quatre infortunés se seraient ensuite retrouvés sur la piste d’atterrissage pour des motifs qui demeurent encore inconnus.
La police portugaise a cependant, indiqué qu’aucun indice ne confortait la thèse de l’attentat terroriste. Selon toute vraisemblance, les quatre Algériens auraient raté leur tentative de passage clandestin.
Massi M.
Notez cet article