Le procureur de la République d’Alger a requis deux ans de prison avec sursis contre Mehdi Benaïssa, directeur de la chaîne KBC, Riad Hartouf, directeur de production de la même chaîne, et Mounia Nedjaï, les trois prévenus dans l’affaire KBC.

A.F.

Notez cet article