Transport de voyageurs/ Pas plus de six heures de travail par jour pour les conducteurs de bus des grandes lignes

0
396

Les conducteurs de bus des grandes lignes ne pourront dorénavant plus conduire leurs véhicules plus de six heures par jour. Le but est d’atténuer les risques d’accidents.   

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Boudjemaa Talai, a annoncé, dimanche, à Alger, la promulgation prochaine d’une instruction interdisant aux chauffeurs d’autobus assurant de longs trajets de conduire plus de six heures par jour.

L’instruction prévoit également d’astreindre les propriétaires de ces autobus à une obligation de mobiliser deux chauffeurs au moins pour les trajets dépassant les 600 km.

Il est également prévu un retrait définitif de tous les autobus vétustes qui seraient, selon les dires du ministre, «non conformes à l’amendement du Code de la route qui sera soumis très prochainement au conseil des ministres pour approbation».

Massi M.