Le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale a, récemment, instruit les différentes caisses d’assurance de mettre un terme aux dérives liées à la pratique des certificats médicaux de complaisance. A cet effet, un contrôle plus strict devrait être de mise à l’avenir.  

Le département de Mohamed El Ghazi a, en effet, transmis, la semaine dernière, deux directives à l’adresse des caisses d’assurance, CNAS et CASNOS, afin de «rééquilibrer les dépenses» de ces dernières. La première instruction exige de trouver les moyens adéquats pour lutter contre la fraude en matière de consommation de médicaments et de prescriptions de certificats médicaux de complaisance. «Il faut trouver des moyens pour lutter contre la fraude en matière de consommation des médicaments et de prescriptions de certificats médicaux de complaisance», a souligné le ministre du secteur.

La deuxième concerne quant à elle, les opérations de recouvrement  des dettes contractées par les jeunes dans le cadre des dispositifs d’insertion, tel l’Ansej.

Massi M.

Notez cet article