AADL/ Les souscripteurs au programme 2001 doivent encore attendre

0
283

Le ministre de l’Habitat, Abdelmadjid Tebboune n’en finit pas de repousser ses promesses. Après avoir promis que les souscripteurs AADL de 20012 et 2002 seront logés, «au plus tard», à la fin de l’année en cours, il vient de repousser l’échéance de deux mois supplémentaires.

Pour lui, la livraison de ces logements aura lieu en février 2017. «Le dossier concernant les projet AADL1 sera bientôt bouclé. D’ici fin  décembre pour certaines wilayas, et d’ici février 2017 pour ce qui est d’Alger. Car le taux d’avancement pour la capitale, atteindra d’ici la fin de l’année les 60 % à 65%», a déclaré le ministre en marge d’une visite d’inspection du chantier de la Grande mosquée d’Alger. Ce qui est impossible. Puisqu’aucune entreprise ne peut finir des chantiers de cette enverguer en un laps de temps assez court.

Plus, le ministre a indiqué que les souscripteurs au programme AADL2 seront obligés de payer une nouvelle tranche supplémentaire. Il a indiqué qu’il pourrait y avoir une augmentation du prix des mensualités qui variera entre 19% et 23%, affirmant néanmoins que le prochain versement qui est de 25% du prix du logement sera comme prévu par la loi.

Il a justifié les retards pris dans certains chantiers par des problèmes liés aux oppositions de citoyens. Plus grave, à Blida, ce sont les autorités qui n’ont toujours pas choisi les sites où seront implantés les projets.

Une chose est désormais certaine : les autorités ne pourront pas livrer les projets à temps.

Essaïd Wakli