Des autorisations ont été accordées aux gérants des parkings anarchiques activant dans les différentes communes de la capitale. Cette décision serait motivée par la nécessité d’organiser la voie publique.  

Le maire d’Alger-centre, Abdelhakim Bettache a précisé à l’APS que « des autorisations ont été délivrées aux « parkingueurs » qui exerçaient leurs activités de manière anarchique, notamment au niveau de la rue Ben M’hidi ».

Le P/APC a également expliqué que les sept parkings concernés par cette mesure doivent être soumis à des règles strictes de gestion des espaces de stationnement. «Les pratiques nuisibles à la fluidité de la circulation telles que le stationnement sur les trottoirs ne seront plus tolérées», a signifié M. Bettache.

 Des mises en demeure ont par ailleurs été adressées à des « parkingeurs » qui ne respectaient pas les normes de stationnement, a indiqué le responsable.
 Massi M.