Le poste frontalier de Sakiet Sidi Youssef, entre la ville tunisienne du Kef et son homologue algérienne de Souk Ahras, a été fermé ce matin, indiquent plusieurs médias tunisiens.

Il s’agit, d’après les mêmes sources, d’une décision algérienne pour protester contre la taxe de 30 dinars tunisiens (environ 2000 dinars algériens) imposés aux véhicules étrangers -donc algériens principalement- qui accèdent en Tunisie. Ainsi, depuis la mise en application de cette taxe, une certaine tension est perceptible au niveau des passages frontaliers.

Advertisement

Plusieurs actions de protestation ont été organisées au niveau de certains postes frontaliers entre les deux pays, notamment de la part des Algériens qui se rendent souvent en Tunisie.

Il y a également le problème relatif à l’interdiction exprimé par les autorités tunisiennes de la pomme de terre algérienne.

Certaines sources affirment par ailleurs que la fermeture semble être motivée par des raisons sécuritaires. A chaque fois que la tension monte au niveau d’un passage, les autorités décident de le fermer momentanément.

Elyas Nour