Une rame du tramway de Constantine a déraillé, ce matin, et percuté le mur d’enceinte de la prison de Koudiat, apprend-on de différentes sources. Le communiqué de la société d’exploitation du tramway (Setram) indique que la rame 112 a dépassé de 10 à 15 mètres son point d’arrêt final.

«Il a été enregistré des dégâts matériels, le conducteur est en état de choc, mais aucun blessé n’est à déplorer», explique le document, qui précise que le trafic du tramway «sera provisoirement perturbé». «Une commission d’enquête ferroviaire sera constituée pour déterminer les circonstances de cet accident», ajoute la Setram.

De son coté, la société de maintenance des rames, Cital, indique que «les opérations de dégagement sont en cours. Une grue est sur place pour lever la motrice encastrée dans le mur de la prison. En fonction de l’état de cette motrice, la décision sera prise: soit la remettre sur  rails et remorquer la rame jusqu’au dépôt, soit désaccoupler la motrice et de ramener par camion, le reste de la rame étant remorqué au dépôt par une autre rame».

Des images disponibles sur les réseaux sociaux montrent que l’accident est spectaculaire. La rame du train s’est tout simplement incrustée dans le mur de la prison. Un accident qui s’ajoute à celui qui s’est produit, il y a quelques jours à Oran. Aucune indication n’est fournie par les responsables de la société qui exploite le tramway.

Essaïd Wakli