La direction générale des Douanes algériennes s’apprêt à procéder prochainement à une refonte totale de son système d’information. C’est ce qu’a affirmé, hier à l’APS, son directeur général, Kaddour Bentahar.

Ce dernier a indiqué que «si l’actuel système a rendu beaucoup de services à l’administration douanière, il est devenu, cependant, obsolète car les technologies ont beaucoup évolué». Ce système remonte en effet à 1995.

«Nous avons déjà constaté que nous pouvions supprimer un certain nombre de procédures en raison des pertes de temps qu’elles génèrent», a-t-il encore ajouté. A cet effet, les Douanes vont lancer, dans les tous prochains jours, un appel d’offre pour l’acquisition du matériel nécessaire. Objectif premier : l’installation d’un data-center, un centre de regroupement des informations. «Nous avons besoin de revoir nos procédures de dédouanement, notamment  au niveau des ports», a encore ajouté le DG.

Il faut dire que les opérateurs économiques ne cessent de dénoncer la bureaucratiques et les lenteurs administratives en matière de dédouanement par exemple. La réforme des Douanes algériennes est un enjeu énorme pour l’économie nationale. Si des mesures allant dans le sens de l’allègement des procédures ont déjà été prises, beaucoup reste néanmoins à faire.

Elyas Nour

Notez cet article