La crise financière qui frappe de plein fouet l’Algérie contraint les autorités algériennes à lancer un appel aux citoyens pour leur demander de ne plus passer leurs vacances… à l’étranger ! 

« Face à la conjoncture économique actuelle, nous devons plus que jamais encourager et promouvoir le tourisme domestique et convaincre les citoyens de passer leurs vacances en Algérie pour économiser la devise », a indiqué tout bonnement mardi le directeur général de l’office national algérien du tourisme (ONAT), Mohamed Chérif Selatnia. Ce même haut responsable croit savoir qu’il est possible de dissuader les Algériens de partir à l’étranger. Il suffit, selon lui, ‘ »d’organiser, encadrer et renforcer ces structures au profit des familles algériennes désirant passer leurs vacances en Algérie ».

Dans ce contexte, il a annoncé la réalisation prochaine de plusieurs villages touristiques. Il cite, à titre d’exemple, un village de  300 lits à Adrar « Timimoun », dans une première étape, avant d’atteindre 1200 lits après « la finalisation de ce projet ». Deux autres villages touristiques d’une capacité de 300 lits chacun seront réalisés dans les wilayas de Béchar « Taghit » et Béjaïa « Souk Lethnin », alors que la résidence de Djanet sera renforcée de 40 lits.

Mohamed Chérif Selatnia a promis enfin que ces structures touristiques obéiront aux normes internationales et seront dotés de structures de loisirs, de salles de sport et de conférence. Les Algériens seront-ils convaincus ? L’avenir nous le dira…