Exclusif. Photos. Crise/ L’Etat « privatise » les villas de Club des Pins

0
653

La crise financière contraint l’Etat algérien à revoir son train de vie. Preuve en est, les futures villas en cours de construction de la résidence d’Etat du Sahel, située au Club des Pins, seront « privatisées », a-t-on appris de sources concordantes. 

En clair, ces villas seront louées à des privés désireux de résider au Club des Pins. Il s’agit de plus de 300 habitations de standing qui sont en cours de construction ou de rénovation comme le montre cette photo exclusive que s’est procurée Algérie-Focus.

villa club des pins 2

Selon nos sources, plusieurs villas réceptionnées ont d’ores et déjà été louées à des personnes riches qui occupent ces habitations destinées, à la base, aux hauts responsables du pays, avant que la crise financière ne paralyse l’Etat, depuis le début du mois d’août. Les loyers varient entre 130 000 DA et 280 000 DA le mois. Les prix des villas flambant neuf seront, évidemment, les plus élevés. En revanche, les anciennes villas, en cours de rénovation, seront proposés à des prix plus abordables.

villa travaux 1

Selon nos informations, la direction de la résidence d’Etat du Sahel a recouru à un prêt bancaire pour financer la rénovation ou l’achèvement de la construction de ce qui reste des futurs « chalets » luxueux du Club Des Pins. Avec des caisses qui se vident, l’Etat n’a pas daigné poursuivre le financement des travaux avec ses propres deniers.

Villa travaux 2

Soulignons enfin que cette opération de « privatisation » a été décidée dans une totale discrétion. Aucune transparence n’a caractèrisé le processus de sélection des locataires qui pourront prochainement y habiter. La direction de la résidence d’Etat du Sahel refuse de communiquer sur ce sujet et passe sous silence les critères établis pour la mise en location de ce patrimoine immobilier appartenant à l’Etat.