Face au phénomène du kidnapping d’enfants et après la vive émotion suscitée par l’affaire de la petite Nihal, les autorités cherchent, selon toute vraisemblance, à apaiser l’inquiétude des citoyens.

Des cellules sécuritaires seront installées, dès la rentrée prochaine, devant les écoles pour prévenir les rapts d’enfants, rapporte le journal arabophone El Bilad citant des sources sures.

Ainsi, des éléments des services de sécurité sillonneront les environs des écoles. Il est également question d’interdire la circulation aux abords de ces établissements, à moins que cela ne pose un problème à la fluidité de la circulation.

Il faut dire qu’une panique indescriptible saisit les parents à chaque fois qu’il y a une affaire de kidnapping d’enfants. Ils sont de plus en plus nombreux à accompagner leurs enfants à l’école et à les attendre à la sortie, même si leurs habitations ne sont pas éloignées de ces établissements.

Elyas Nour

Notez cet article