La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit a démenti jeudi à Alger les rumeurs infondées selon lesquelles « l’Education islamique » serait exclue des épreuves du baccalauréat. 

Dans une déclaration à la presse en marge d’une rencontre avec les directeurs de l’Education nationale dans le cadre des préparatifs en prévision de la rentrée scolaire (2016/2017), prévue le 4 septembre, Nouria Benghebrit a indiqué que les rumeurs faisant état de l’annulation de la matière « Education islamique » de l’examen du baccalauréat étaient « infondées », ajoutant que « cette question n’a jamais été évoquée niveau du ministère ».

Nouria Benghebrit a précisé également que les points examinés avec les partenaires sociaux et soumis à l’approbation du conseil des Ministres concernant l’examen du baccalauréat, portaient notamment sur « la non annulation d’aucune matière, le mode d’évaluation continue, la réduction des jours d’examen et l’application progressive des propositions ». 

Des rumeurs infondées/L' »Education islamique » ne sera pas supprimée de l’examen du baccalauréat
Notez cet article