Des millions d’Algériens ont été massivement arnaqués par la Sonelgaz. C’est ce qu’affirme, dans un communiqué, le Syndicat autonome des travailleurs de l’électricité et du gaz (Snategs).

Ce syndicat, après avoir effectué une étude, certifie que la Sonelgaz «surfacture plus de 8 millions de clients, à travers les taxes fixes, depuis plus de dix ans, à partir de 2005, et ce, en allant à l’encontre des tarifs élaborés par l’autorité de régulation de l’électricité et du gaz (AREG)». Le Snategs, qui fait là une révélation de taille, indique qu’un courrier a été adressé à l’AREG pour faire toute la lumière sur cette affaire. L’inspection générale du Ministère des finances ainsi que la Présidence de la République ont également été saisie.

Plusieurs scandales de surfacturation ont frappé, ces dernières années, la Sonelgaz. La police nationale avait même déclenché une enquête à la suite d’informations faisant état du gonflement des factures de la DGSN, de la Gendarmerie et de l’armée.

 Le Snategs dénonce par ailleurs le comportement de certaines directions régionales, comme celle de Guelma qui a déposée une plainte contre le président du syndicat, Raouf Mellal, pour…divulgation de secret.

Elyas Nour