Les Américaines disposent d’une carte répertoriant les différentes branches de Daech dans le monde. Le document, élaboré par le National counterterrorism center, dresse un état de l’expansion de cette organisation depuis 2014. Plusieurs pays nord-africains son cités dont l’Algérie.    

Ce document militaire, dévoilé par la chaîne américaine NBC Nightly News, a été présenté, cette semaine, au président Obama et un comité restreint de cadres du renseignement et de la sécurité nationale américaine.

Advertisement

Ce document, d’une importance capitale, met en exergue l’expansion très importante de Daech. L’organisation terroriste a vu ses effectifs multipliés par trois depuis l’intervention de la coalition dirigée par les États-Unis.

Ainsi, selon le document, les branches affiliées à Daech de par le monde sont passées de sept en 2014, à dix-huit en 2016. Au lieu d’éradiquer cette nébuleuse, les États-Unis et leurs alliés ont contribué à son essor et à la propagation de son idéologie destructrice.

Sur une carte contenue dans le document, on peut constater que le label Daech ou État Islamique a débordé sa zone géographique de départ qui est l’Irak et la Syrie, pour se propager un peu partout dans le monde. La Libye, l’Arabie Saoudite, le Yémen, l’Afghanistan, le Pakistan, le Nigeria, la région du Caucase au sud de la Russie, la Tunisie, le Mali, l’Égypte, la Somalie, le Bangladesh, l’Indonésie, les Philippines et également l’Algérie ont été répertoriés comme étant des foyers potentiels ou les terroristes se réclament de cette organisation peuvent  trouver refuge. Ces pays constituent des bases arrière qui pourraient se transformer en zones de tension, voire en zones de conflit.

Malgré une campagne réussie menée par l’ANP depuis trois ans pour éradiquer complètement la présence d’éléments de Daech sur le territoire national, notamment à travers des opérations très ciblées ayant permis la décapitation du groupe terroriste Djound El Khalifa  -groupe terroriste algérien, dissident d’Al-Qaïda au Maghreb islamique AQMI  ayant prêté allégeance à Daech- responsable de l’exécution du guide de haute montagne français Hervé Gourdel, le 23 septembre 2014, les experts américains estiment que l’Algérie représente un foyer potentiellement important pour les éléments de Daech.

Notons également que plusieurs fractions dissidentes d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI),  descendant direct des Groupes islamistes armés (GIA(, ont prêté allégeance à Daech, ce qui conforte la thèse de cellules dormantes de Daech en Algérie.

Massi M.