07/08/2012 El Atleta Argelino Taoufik Makhloufi, Campeón Olímpico De 1.500M. El atleta argelino Taoufik Makhloufi se ha adjudicado, contra todo pronóstico, la medalla de oro en la prueba de los 1.500 metros de los Juegos Olímpicos de Londres, donde los tres representantes keniatas, grandes favoritos para las medallas, se han quedado fuera de un inusual podio que han completado el estadounidense Leonel Manzano y el marroquí Abdalaati Iguider. DEPORTES REUTERS

Le champion algérien Toufik Makhloufi a poussé un véritable cri de colère à la fin de sa finale du 1500 m où il a décroché la médaille d’argent, sa deuxième médaille durant ce tournoi olympique. 

« Je ne cours pas pour l’argent comme ces responsables qui déçoivent l’Algérie », a dénoncé le coureur algérien au micro de la radio algérienne. « Si j’avais suivi ces responsables, je serais resté à Souk Ahras. Ces responsables que l’Etat algérien a missionné pour soutenir et accompagner les sportifs algériens ont échoué et trahi leur serment », accuse l’athlète algérien selon lequel plusieurs autres athlètes algériens auraient pu obtenir des médailles s’ils avaient disposé des moyens nécessaires pour peaufiner leurs préparations. « Ils font des belles déclarations à la télévision alors que les athlètes ne disposent même pas de masseurs ici même à  Rio. Et pourtant, l’Etat algérien alloue des budgets à nos responsables », s’indigne encore Toufik Makhloufi. D’après le médaillé algérien, en 2012, lorsqu’il a remporté le titre olympique, il avait « couvert » les responsables sportifs. Aujourd’hui, il ne veut plus se taire et promet d’autres révélations sur la gestion chaotique dont sont victimes les athlètes algériens.

Pour écouter le témoignage intégral de Toufik Makhloufi.