Le champion algérien Toufik Makhloufi a exprimé avec beaucoup de véhémence sa colère à l’encontre des responsables de la délégation algérienne à Rio de Janeiro en général et les responsables des diverses structures sportives en particulier. 

A la fin de sa course héroïque lors de la finale du 1500 m où il décroche une deuxième médaille d’argent, Makhloufi vide son sac au micro de BeIN Sports et dénonce le « sabotage » perpétré par « certains responsables » contre les athlètes algériens qui ont participé aux JO de Rio.

« Nous avons réalisé un exploit malgré le sabotage de certains responsables qui ont détourné les moyens mis à notre disposition par les autorités », s’indigne Makhloufi qui lance de grave accusation à l’encontre des responsables du comité olympique algérien et du ministère des Sports. « Ces responsables ont déçu le peuple Algérien et l’Etat. Ils n’ont pas été à la hauteur. Ils n’ont pas honoré leur mission. Ils ne veulent pas accomplir des réalisations en faveur du sport algérien », déplore profondément Toufik Makhloufi lequel espère qu’un jour « nous allons nous réveiller » de cette décadence « car ces compétitions olympiques revêtent une importance stratégique pour notre pays », confie encore le champion algérien, visiblement, très déçu et révolté par la gouvernance des fédérations sportives en Algérie. Les déclarations du champion algérien ne manqueront pas de susciter une véritable controverse dans les jours à venir en Algérie.

https://www.youtube.com/watch?v=hFFgsvWHJSI

Notez cet article