Il s’appelle Andrew G. Farrand. Sur les réseaux sociaux, il se fait appeler Ibn Battuta. Ce jeune photographe américain vit en Algérie ces dernières années. Amoureux de notre pays, il le parcourt de l’est à l’ouest, du nord au sud, pour l’immortaliser en prenant des photos émouvantes, touchantes et d’une sensibilité très profonde. Il aime la tchoukhchoukha, le Bourek. Il a été séduit par la joie de vivre des Algériens et il n’a guère résisté aux charmes majestueux de notre Sahara. Dans cette vidéo, ce photographe confie et nous raconte son grand amour pour notre pays : 

 

Notez cet article