L’Association de protection du consommateur, l’APOCE, que préside Mustapha Zebdi a formulé, hier, à l’occasion d’une réunion qui s’est tenu au siège de la Société algérienne des foires et expositions (Safex) avec les cadres du ministère du Commerce, une série de propositions allant dans le sens de la protection des consommateurs quant aux risques liés au diabète et à l’hypertension artérielle.

Dans une déclaration faite à la radio nationale, M. Zebdi a déclaré qu’il avait demandé au ministre de porter à la hausse les taxes sur les produits alimentaires contenant de grandes quantités de sucre et de sel afin de contraindre les industriels à diminuer le taux de ces produits nocifs pour la santé des consommateurs.

Notons que le département de Bakhti Belaïb a entamé, il y a plusieurs mois, des discussions avec notamment l’Association des producteurs de boissons (APB) afin d’établir des normes pour ce qui est des quantités de sucre dans leurs produits.

La rencontre d’hier entre l’APOCE et le ministère du Commerce avait pour thème «Actions de sensibilisation sur la réduction du sucre, du sel et des matières grasses dans les denrées alimentaires ainsi que sur la présentation du dispositif réglementaire régissant l’information du consommateur en matière d’étiquetage nutritionnel».

Elyas Nour

Consommation/ Haro sur le sucre et le sel!
Notez cet article