C’est une rumeur qui a fait des ravages sur les réseaux sociaux. Des photos et témoignages ont rapporté que des bouteilles d’eau minérale  de la marque IFRI ont été contrefaites. Ces bouteilles, selon toujours ces témoignages diffusés sur les réseaux sociaux, auraient été commercialisés un peu partout à travers le pays. 

Ces informations ont fait réagir IFRI, le leader du marché des eaux minérales en Algérie. Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, le producteur d’eau minérale naturelle qui active dans ce secteur depuis 1996 dément catégoriquement ces rumeurs et s’explique. « Pas de contrefaçon des produits ifri sur le marché algérien », affirme sans aucune ambiguïté cet opérateur qui fut la première entreprise privée à investir le secteur des eaux minérales naturelles.

« Le groupe ifri tient à rassurer sa fidèle clientèle. Il n’y a pas de produits ifri contrefaits sur le marché Algérien. Des photos circulent actuellement sur le net quant à d’éventuels produits contrefaits de la marque ifri et dont l’emballage est différent de son conditionnement classique (autre film et autre bouchons) », indique à ce sujet le communiqué dont nous détenons une copie. IFRI précise également qu’à titre exclusivement occasionnel, »une légère partie de ses produits d’eau minérale naturelle sous un emballage différent, à cause d’un retard dans l’importation de la matière première ». « Ces produits qui sont encore disponibles en quantités faible sur le marché ne sont pas contrefaits. Il n’y a pas d’inquiétude à avoir quant à ces produits », rassure enfin ce producteur algérien. Il n’y a donc aucune raison de paniquer.