Merouane Benahmed, un ancien membre du groupe terroriste le GIA, une milice armée qui avait commis de nombreux massacres durant les années 90 en Algérie, a échappé au contrôle des services de sécurité en France. Selon plusieurs médias français, Merouane Benahmed, a quitté son logement à Evron, nord ouest de la France, où il était assigné à résidence.

« L’homme arrivé en décembre dernier en Mayenne ne se serait pas présenté à un de ses quatre pointages quotidiens à la brigade de gendarmerie d’Evron. Les gendarmes ont ensuite perquisitionné à son domicile vers 12h30 situé rue de Saulgé, sans retrouver sa trace », nous apprend à ce sujet le quotidien régional français Le Courrier de la Mayenne. Les forces de l’ordre recherchent activement le terroriste algérien. Un mandat de recherche international a également été également délivré.

Il faut savoir que Merouane Benahmed a été condamné en France, en 2006, à 10 ans de prison pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste. Il est considéré comme le leader de la filière tchétchène préparant en 2001 et 2002 des attentats à Paris.  Condamné à mort en Algérie pour tous les crimes commis lorsqu’il combattait pour le compte du Groupe islamique armé (GIA), la Cour européenne des droits de l’homme a refusé son extradition vers notre pays. Depuis 2011, il passe de ville en ville en France, en attendant qu’un pays veuille bien l’accueillir.

 

Notez cet article