Criminalité/ Des malfaiteurs commercialisent un ersatz du « remède miracle » de Dr Zaïbet

0
405

Qui ne se souvient du Dr Toufik Zaïbet, qui avait défrayé la chronique, au mois de mai dernier, lorsqu’il avait annoncé avoir mis au point un médicament contre le diabète. Trois personnes ont profité de l’intérêt suscité par les affirmations de ce médecin pour monter une grosse arnaque consistant à contrefaire et à commercialiser ce « remède miracle ».

Selon la sûreté de wilaya d’Alger, cette bande de malfaiteurs, dont les trois éléments ont été arrêtés, a déjà escroqué 169 malades. La police a saisi pas moins de 620 flacons de ce produit qui ont été remis aux services de contrôle pour établir une éventuelle dangerosité pour la santé des citoyens. Le suspect principal détenait un registre de commerce pour la fabrication de parfums.

Les trois malfaiteurs demandaient à leurs victimes de faire un bilan complet afin que le Dr Zaïbet les consulte avant de leur prescrire la dose idoine. Ils seront poursuivis pour «association de malfaiteurs, escroquerie et infraction aux lois et dispositions relatives aux pratiques commerciales et à la protection du consommateur».

Rappelons qu’après avoir déclaré dans un premier temps que son médicament traitait d’une manière radicale le diabète, Dr Zaibet s’est rétracté sur le plateau de la télévision publique A3, affirmant que c’est juste un «complément alimentaire». Il est revenu à la charge par la suite en annonçant le début de sa commercialisation pour le mois d’octobre. Entre temps, des médecins et pharmaciens avertissent contre la commercialisation d’un médicament non testé.

Elyas Nour