Des chercheurs britanniques et tunisiens ont mis au jour des pièces attestant de la présence de l’Homo sapiens, l’homme moderne, dans une zone située  entre l’oasis tunisienne de Nefta et la frontière algérienne. Il s’agit d’une découverte scientifique capitale qui permettra de mieux cerner la mobilité de l’Homo sapiens, apparu il y a 200 000 ans en Afrique de l’Est et qui se serait aventuré au-delà de ce continent aux alentours de 65 000 ans avant notre ère, selon les estimations généralement admises.
Pour comprendre les enjeux et les dessous de cette découverte scientifique, nous vous invitons à lire le compte rendu du magazine Science Post en cliquant sur ce lien.