Malgré la crise, le ministère de l’Education nationale va engager de nouveaux enseignants. Le concours de recrutement se déroulera vers la fin de l’année en cours et concerne uniquement trois matières, à savoir tamazight, la physique et les mathématiques.

«Faute de listes de réserve en ce qui concerne la physique et les mathématiques,  un concours national sera organisé, avant la fin de l’année scolaire pour le  recrutement d’enseignants dans ces deux matières ainsi que d’autres enseignants de langue amazighe dans certaines wilayas accusant un déficit», a indiqué Fayçal Fadhel, le directeur des ressources humaines du ministère de l’Education nationale dans une déclaration à l’APS.

Le responsable n’a pas précisé la date du concours. Il n’a pas non plus donné le nombre d’enseignants à recruter. Il a juste expliqué l’opération par l’absence de listes de réserve qui sont utilisées pour recruter des fonctionnaires dans d’autres matières.

Concernant tamazight, l’objectif du ministère de l’Education est de parvenir à dispenser des cours dans cette langue dans 32 wilayates cette année. Sauf que jusqu’à présent, l’enseignement se fait à la demande.

Essaïd Wakli