La gendarmerie nationale a réussi, vendredi, à libérer le fils de l’ambassadeur du Nigéria à Alger,objet d’un enlèvement avec demande de rançon. La victime serait, selon Echoroukonline qui rapporte l’information, un délinquant agissant dans le domaine de la fausse monnaie notamment.  

La cause de cette sordide histoire serait une arnaque orchestrée par la victime elle-même. Ainsi, le fils du diplomate nigérian aurait subtilisé la somme de 700 millions de centimes à une organisation de malfaiteurs à laquelle il avait promis de délivrer du matériel servant à fabriquer de faux billets, un engagement qui n’a manifestement pas été tenu.

Prenant conscience de l’entourloupe, les malfaiteurs ont décidé d’enlever le fils de l’ambassadeur afin de demander à sa famille de leurs restituer leur argent en contrepartie de sa libération.

Alertée, la gendarmerie nationale de la wilaya d’Alger est parvenue à arrêter deux des ravisseurs à Bab Ezzouar (Alger) avant de mettre la main sur deux autres à  Meftah dans la wilaya de Blida, lieu où a été séquestré le fils du diplomate.

 Massi M.

Notez cet article