Des citoyens d’El Oued protestent depuis, hier dimanche, contre la hausse du prix de l’électricité. Des barricades ont été érigées et des pneus brûlés dans certaines localités.

Plusieurs localités de la wilaya d’El-Oued, à l’instar d’El-Rimel, El-Touba, Ouled Ahmed et El-Chouhada, mènent depuis dimanche, une action de protestation d’envergure pour dénoncer ce qu’ils considèrent comme une «mesure arbitraire» de la part des autorités qui ont augmenté les tarifs de l’électricité sans tenir compte des spécificités de la région.

Les protestataires disent ne pas comprendre la logique des autorités qui leur imposent de régler des factures d’électricité excessivement chère alors qu’aucune politique de rationalisation par la mise en place de sources d’énergie plus adaptées à cette région saharienne, tel le solaire, n’a été pensée et mise en oeuvre.

Intervenant pour justifier cette augmentation, le directeur local de la Sonelgaz, Abdelwahed Hammaz, a indiqué que l’entreprise est contrainte a appliquer les nouvelles dispositions prévoyant une augmentation des prix entrées en depuis avril dernier. Pour lui,  il ne s’agit que du prix effectif à payer en contrepartie d’un volume consommé.

Massi M.