Madame Nouria Benghabrit, la ministre de l’Education, fait face à une escalade dangereuse dans la campagne de dénigrement dirigée à son encontre par les cercles les plus conservateurs de notre pays. A Ouargla, au sud du pays, un rassemblement a été organisé par des élèves et des parents devant la direction de l’éducation de la wilaya. 

Un rassemblement durant lequel des slogans très haineux ont été entonnés à l’encontre de Nouria Benghabrit. Pis encore, des affiches montrant le drapeau israélien à côté du visage de la ministre ont été exposées et brandies sous les yeux des services de sécurité et des responsables du secteur de l’éducation à Ouargla. Un dérapage sans précédent qui porte atteinte à la dignité de la ministre et porte préjudice à son intégrité morale puisqu’elle est associée à une entité politique détestée et honnie par tous les Algériens pour ses crimes de masse en Palestine. Les manifestants ont crié leur haine contre la ministre en l’accusant  de rouler pour… Le Mossad ! Le plus choquant dans ce rassemblement inouï est l’instrumentalisation politique d’enfants innocents qui n’ont aucune conscience politique. Face à cette répugnante manipulation, les autorités politiques observent un silence intriguant.

oaurgla-derapage-3

ouargla-derapage-2

Notez cet article