La rentrée scolaire de cette année 2016 est marquée par de nombreuses nouveautés qui devront permettre, selon le ministère de l’Education, à l’école algérienne de changer de visage. 

La première de ces nouveautés consiste en la réécriture des programmes didactiques et l’édition progressive de nouveaux manuels scolaires. « Cette opération qui devra toucher, les années à venir, les différentes étapes d’enseignement à compter de la réécriture, en perspective de la prochaine saison, des manuels des 3ème année et 4ème année primaires, et des 2ème année et 3ème année moyennes’’, explique à ce sujet Nouria Benghabrit. Par ailleurs, cette année, un manuel unique a été d’ores et déjà introduit pour le niveau primaire.

Elle indique également que le Baccalauréat 20216/2017 sera réformé et le projet a été exposé au niveau du Conseil du gouvernement. Le projet élaboré par le ministère de l’Education devrait prochainement être débattu. Si ce projet est définitivement adopté, cette année scolaire connaîtra l’introduction du contrôle continu à partir de la 2e année secondaire qui sera pris en compte au baccalauréat.

L’assiduité et le comportement de l’élève seront, par ailleurs, notés et seront intégrés à la moyenne générale.

L’Etat a, enfin, dépensé plus de 15 milliards DA, près de 150 millions d’euros, pour assurer la gratuité du manuel scolaire et la prime de scolarité au profit de trois millions bénéficiaires de cette opération de solidarité.